Cristallisation secrète

  • Title: Cristallisation secrète
  • Author: Yoko Ogawa
  • ISBN: 2330026498
  • Page: 304
  • Format:
  • Cristallisation secr te L le o se droule cette histoire est depuis toujours soumise un trange phnomne les choses et les tres semblent promis une sorte d effacement diaboliquement orchestr Quand un matin les oiseaux disparais
    L le o se droule cette histoire est depuis toujours soumise un trange phnomne les choses et les tres semblent promis une sorte d effacement diaboliquement orchestr Quand un matin les oiseaux disparaissent jamais, la jeune narratrice de ce livre ne s panche pas sur cet vnement dramatique, le souvenir du chant d un oiseau s est vanoui tout comme celui de l motion que provoquaient en elle la beaut d une fleur, la dlicatesse d un parfum, la mort d un tre cher Aprs les animaux, les roses, les photographies, les calendriers et les livres, les humains semblent touchs une partie de leur corps va les abandonner En ces lieux demeurent pourtant de singuliers personnages Habits de souvenirs, en proie la nostalgie, ces tres sont en danger Traqus par les chasseurs de mmoires, ils font l objet de rafles terrifiantes Un magnifique roman, angoissant, kafkaen Une subtile mtaphore des rgimes totalitaires, travers laquelle Yoko Ogawa explore les ravages de la peur et ceux de l insidieux phnomne d effacement des images, des souvenirs, qui peut conduire accepter le pire.

    • Cristallisation secrète - Yoko Ogawa
      304 Yoko Ogawa
    • thumbnail Title: Cristallisation secrète - Yoko Ogawa
      Posted by:Yoko Ogawa
      Published :2019-04-23T02:31:28+00:00

    About Yoko Ogawa


    1. Yoko Ogawa Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the Cristallisation secrète book, this is one of the most wanted Yoko Ogawa author readers around the world.


    941 Comments


    1. Ce roman d'Ogawa m'a interpellé. Est que pour autant il m'a plu, je ne saurais le dire Certains passages sont assez jolis. L'idée à l'origine est assez innovante, sauf qu'elle s'éternise un peu en longueur. L'ambiance globale du roman est quand même très oppressante; C'est sans doute le but puisque nous avons ici une image d'un régime totalitaire dont on ne comprend pas bien les desseins. Pour autant, je dois dire qu'à la sortie du livre, j'ai eu envie de quitter la chambre secrète pour [...]

      Reply

    2. J'ai beaucoup aimé ce livre. Une bonne traduction qui se lit de manière fluide. Une histoire pénétrante, angoissante aussi, sur la perte, le deuil, et l'oubli. Un vrai plaisir que je lierai à nouveau un jour.

      Reply

    3. Histoire aussi appaisante que pleine de suspens. La description d'une île en pleine disparition nous fait nous même nous évader tout en angoissant de ce régime totalitaire. Lisez le sans hésiter.

      Reply

    4. De bonnes idées mais l'histoire est creuse sans âme, des incohérences, le parfum des roses disparait avec elles, alors que le parfum ayant disparu depuis longtemps les roses ne devraient plus avoir de parfum.ein de détail comme ça,un peu irritant.

      Reply

    5. Imaginez un monde sans parfum. Un monde sans oiseau. Un monde sans rose. Imaginez une île de l'archipel japonais où les objets disparaissent les uns après les autres, sans aucune explication. Ajoutez-y une police secrète qui traque ceux qui gardent le souvenir des choses disparues. Ajoutez-y encore le temps irrémédiablement bloqué sur l'hiver. Effrayant, non ?Et pourtant, le roman d'Yoko Ogawa nous emmène tout en légèreté vers cette île imaginaire, en mêlant poésie et fantaisie dan [...]

      Reply

    6. On pourrait s'attendre à un de ces romans déjà-lus figurant les régimes totalitaires, mais Yoko Ogawa parvient, avec la subtilité et la finesse de son écriture, à faire de son roman un ouvrage magnifique, envoûtant, angoissant. Par ses mots épurés, simples, raffinés, qui la caractérisent (ou du moins ce que nous en fait parvenir la traductrice), l'histoire banale d'une jeune écrivaine cachant son éditeur - menacé parce qu'il ne perçoit pas les disparitions, l'effacement des chose [...]

      Reply

    7. Je découvre Yoko Ogawa par ce roman, bien évidemment on y retrouve ce qui fait la particularité et la beauté des romans nippons, tout est finesse, sensation, métaphores. L'auteur nous plonge dans un monde imaginaire dans lequel les choses disparaissent, et dans lequel il vaut mieux ne pas se souvenirs des choses disparues surtout ! Une critique plus qu'original du totalitarisme, une réflexion sur les souvenirs et leurs impacts sur l’existence, tout cela dans un seul roman, quel talent

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *